mercredi 26 février 2014

Je veux du soleil!



Comme  dit  le dicton en Normandie il pleut comme vache qui pisse .

Cette phrase m’a longtemps fait rigoler jusqu’à ce que j’aille y habiter !

Autant vous prévenir,  il y  pleut de mi septembre à mi aout !  Et ce n’est franchement pas drôle !


Sortir sans son parapluie c’est comme sortir sans ses  chaussures ! on se rend vite compte qu’il nous manque quelque chose de.. comment dire ? Vital ! quand au bout de 5 minutes on risque la pneumonie tellement qu’on est trempé jusqu’aux os ! 


Ces derniers temps je me suis rendu compte que mon parapluie était devenue mon accessoire mode indispensable ! Je le rentabilise à fond ! Je me surprend même à regarder ceux des passants dans la rue en me disant : ohhh ! Jolie modèle celui là ! Il irait bien avec mon écharpe bleue ! »  Si ça continue j’aurais bientôt plus de parapluies que de chaussures ! 


Heureusement  que les saisons tournent et qu’on a le droit à nos deux semaines annuelles d’été situées approximativement  entre le 15 aout et le 01 septembre ! Quelques fois cette période se décale entre le 15 mai et le 1er juin ! Un peu comme les soldes flottantes en fait ! on ne sait jamais quand est-ce que ça va tomber ni combien de temps ça va durer !  


Mais quand arrive enfin l’été, (c'est-à-dire , quelques éclaircies et température située entre 19 et 22 degré)   tout les normands sortent le grand jeu, robes estivales, chemisettes à fleurs hawaïennes  et claquettes à gogo ! j’ai même aperçu certains voisins ou voisines sortir les maillots de bain pour tondre la pelouse (risqué d’ailleurs !) 
 Et vu qu’on n’est pas loin des côtes, les gens filent  tous en direction de la mer pour plonger dans une eau à 15 degré en s’exclamant : « Qu’est ce qu’elle est bonne l’eau ! juste comme il faut » !

Brrrrr !


Bon ok ! ok ! j’exagère ! Je dirais même que je sur-abuse. C’est  la mauvaise langue de l’ex-parisienne  qui est en moi qui s’exprime !

 Finalement Paris ce n’est pas si loin de Rouen et la météo y est quasiment similaire.


C’est vrai qu’il pleut plus par ici que dans le sud de la France mais comme je l’ai dit la mer n’est pas loin, les côtes normandes sont splendides  et les paysages  sont magnifiques ! 

Rouen est objectivement une très jolie ville. Et le Havre aussi mérite un petit détour contrairement à ce que l’on peut penser !

 Et quand le soleil daigne bien venir nous rendre une petite  visite, cette région brille de mille couleurs ! 


Vivement les beaux jours qu’on puisse en profiter avec les enfants et King papa ! Mais en attendant mon parapluie reste mon meilleur ami !

samedi 22 février 2014

La puissance du cri




Les enfants n’ont pas les même capacités vocales que nous ! Ils ont un cri strident et aiguë qu’aucun  adulte ne serait capable de reproduire !
 Ça doit sûrement venir d'un gène ancestral provenant de nos instinct primaires de survie à l’époque où nos ancêtres  vivaient dans les grottes entre les mammouths et les tigres à dents de sabre  et d'autres horribles dangers. La force du cri devait avoir toute son importance à cette époque!(Heureusement qu' entre temps le portable a été inventé!)


Mini loup est mignon tout plein, il a une petite voix toute douce qui nous berce les oreilles quand il parle ou quand il nous chante ses petites chansonnettes apprises par cœur à la crèche !


Mais malheur à celui qui ose le contrarier.  Il pousse alors un cri tellement puissant et aigu  que cela nous fait perdre tout nos moyens ! Nos  oreilles sont au bord du saignement, les vitres se mettent à vibrer ! 


Deux options  sont alors possibles ! 


Options numéro 1 : Se boucher très rapidement les oreilles si on y tient  encore. Il faut utiliser n’importe quoi:  un casque (surtout ceux utilisés sur les chantiers),  des boules quies,  des bouchons de champagne, du coton... !Ensuite essayer de gérer la crise avec efficacité  en utilisant l' autorité parentale que nous sommes censé avoir! 

Options numéro 2  : lâcher prise, céder et lui donner ce qu’il réclame ! Cette option n'est pas terrible! Mais je l’avoue il y a des jours où on est plus fatigué que d’autre !Nos forces nous abandonnent ! Et ce cri terrible finit de nous achever.  Alors oui, quelques fois on se met en mode parents indignes et, on cède ! Et là c’est le top délire ! No limit!  Et que  d'accord tu peux manger des bonbons même s' il est 19h  et que nous sommes sur le point de passer à table! et que ok, , tu peux refaire la déco  en coloriant avec tes feutres rouges le carrelage tout blanc du salon, Et que d’accord tu peux déverser tout l’eau de ton bain hors de la baignoire c'est plus rigolo... Le top délire je vous dis!


Ne sous-estimez jamais  la force de leurs cris qui peut vite vous  rendre limite amnésique (Où suis-je ? Qui suis-je ?)  et perdre tout raisonnement logique !  

Et surtout ne jamais lâcher prise face à votre loulou sous peine de voir ce cri devenir  sa seule et unique manière d’obtenir ce qu’il veut et vous, de tourner en bourrique !

Retrouvez mon nouveau blog QueenMama.fr

samedi 15 février 2014

Mes 5 conseils anti-fashion pour trainer à la maison




Être bien habillé sept jours sur sept c’est bien.  Quelle classe! On se sent au top. Oui,  mais...(encore et toujours mon fameux "mais") certains jours on a envie de se relâcher un peu ! On a envie d’envoyer valser nos talons,  nos collants opaques qui grattent, nos jupes droites parfois trop étroites, les hommes ont envie de brûler la cravate qui leur serre le cou ou les chemises étriquées !


 Les jours où vous avez prévu de rester à la maison pour cause de maladie, de congé parental, pour faire le grand ménage de printemps , pour planter des bulbes dans votre jardin, pour regarder tranquillement les six dernières saisons de votre série préférée, ou tout simplement pour  déprimer en paix.  Vous avez envie d'être à l'aise.


Vous ne le savez peut être pas, mais le look cocooning, c’est tout un art de vivre. Je ne  vous parle pas du simple look jean/ pull  basique. 
 Je vous parle de la fameuse tenue avec laquelle vous hésiteriez à ouvrir la porte , si le facteur ou vos voisins venaient à sonner à votre porte de manière inopinée.
 Je vous parle du look qui ferait tourner de l’œil notre chère Cristina Cordula.
 

Et pour être au top de votre "look loque", voici mes 5 conseils indispensables.


1 -  Aucun maquillage vous ne mettrez ! Adieu fond de teint et anti-cernes cache misère ! Vive les boutons et poches apparentes sous les yeux ! Laissez votre visage exprimer librement votre fatigue et vos marques du temps.


2 - Vos cheveux en pagaille vous  laisserez ! Ce jour là, aucune brosse ou aucun peigne ne devra effleurer votre tignasse ! A la rigueur, une pince ou un élastique rose fluo fera l’affaire !


3 - Le pire bas de jogging  de vos  années lycée vous enfilerez!  Pour celles qui ne rentrent plus dedans, un jogging de grossesse  ou un leggings troué fera l’affaire ! C'est tellement confortable , tellement chaud , tellement adapté à toutes les morphologies !


4 - Une paire de chaussettes  piquée dans le dressing de votre homme vous porterez  aux pieds ! Petite astuce:  Pour pousser le look au maximum de ses capacités « tue-l’amour » je vous conseille de les porter dépareillées !


5 - Le t-shirt ou sweat  qui s’est complètement déformé au fil des différents lavages vous aborderez ! Vous savez celui dont le cou s'est complètement élargi et les dont les coutures semblent avoir migrées sur le devant au lieu de rester correctement en place sur les côtés !


Cette tenue se décline également parfaitement en version masculine ! So sexy !


Vous pouvez bien sûr accessoiriser  votre tenue avec des gros chaussons en forme de chien ou des crocs,  un bon snood  tricoté main, une  bouillotte, un bon mug cake au chocolat et tout autre gourmandise 100% calorique !
 A présent vous pouvez  "glandouiller" tranquillement ou vaquer à vos occupations du dimanche  sans avoir peur de vous tâcher ou d’abimer vos beaux habits ! 


Cependant,  j’aurais juste une petite remarque à formuler.  Pour les personnes vivant  en couple,  abordez ce look  avec parcimonie  sous peine, de voir notre moitié s’en lasser sur le  long terme . (Et ça c’est très mauvais pour le couple)

Alors pour celles qui désirent malgré tout rester au top même en mode cocooning ,  vous trouverez sûrement votre bonheur chez La RedouteAsos ou Camaieu

Maintenant vous avez toutes les clés  pour aborder la tenue anti-mode par excellence pour trainer tranquillement chez vous! 

Retrouvez mon nouveau blog QueenMama.fr

lundi 10 février 2014

Encourager son enfant dans ses passions.






Souvenez vous il y a bien longtemps, à l’époque où vous aviez des crottes de nez apparentes, des pansements plein les genoux,  et qu’il vous manquait une dent sur deux ! 
Pour certaines personnes ça commence à faire loin ! 

En ce temps là, vous aviez des passions ! Passions pour les animaux, les Gameboy, les Barbies,  pour les légos,  les puzzles,  les supers héros,  les licornes, les bonbons ou que sais-je encore… !


Rappelez vous à quel point cela vous tenait à cœur ! A quel point vous pouviez passer des heures à vivre pour votre intérêt, à y réfléchir, à aller à la bibliothèque municipale vous documenter (époque très rude mais pas si lointaine où internet n’existait pas).  A rassembler toutes les pièces de votre collection, à découper les photos dans les magazines pour les coller sur votre cahier ! 


Aujourd’hui vous avez grandi,  vous avez de nouveaux centres d’intérêt, certaines passions vous sont restées, d’autres sont de lointains souvenirs. Certaines passions vous préférez franchement les oublier  ! ( Exemple, votre  collection de cartes des crados ! Et dire qu'on se les échangeait à la récré. Aujourd'hui avec le recul  certaines images me donnent des hauts-le-cœur!)


Et c’est avec attendrissement aujourd’hui que vous vous penchez sur les passions de vos loulous !

Quelle fierté et quelle satisfaction quand vous  voyez se développer sa curiosité et son implication  dans ce qu’il aime ! Vous avez envie de l’encourager ! De l’aider à mieux comprendre le monde qui l'entoure et même de tout partager avec lui !


Depuis quelques mois mon Petit Loups s’intéresse principalement à deux choses ! Tout d'abord les dinosaures ! Jusqu'à là tout va bien ! J’ai appris avec lui plein de choses sur ces grosses bébêtes ! Et je trouve ça super intéressant d'ailleurs ! 

Malheureusement   une autre passion le dévore : Les insectes !  Quelle horreur ! Une de mes principales phobies !!! 


Je vous imagine bien  en train de vous dire que ce n’est pas la petite bête qui va manger la grande ! Mais c’est plus fort que moi ! J’ai horreur des insectes ! Ça rampe, ça vole, ça grouille, ça pique et ça a pleins de yeux  des fois !


Alors je prend sur moi quand je  retrouve Petit Loup dans le jardin en train de jouer au yoyo avec un fil et qu’au bout de ce fil il y a..Horreur! Une énorme araignée qui monte et  qui descend !
 Des frissons me parcourent le dos ,  je lutte contre mon premier réflexe qui serait d’aller chercher un balai.  Non , non, il ne faut pas. Je lui fais mon sourire de la maman bienveillante  et super cool en l’encourageant ; « C’est bien mon loulou, mais fais attention à  ne pas faire mal à la gentille Madame Araignée ».  Beurk !


Je prends sur moi encore quand il me demande de lui lire des tonnes de  livres sur les insectes avec des photos en gros plan montrant leur dos velus ou leur pattes crochues ou leur 6 paires 
d' yeux !! Re- beurk !


Je prends encore sur moi quand il demande au père Noël un vivarium pour y mette des insectes afin de mieux pouvoir les observer dans la maison ! Avec si possible un pistolet pouvant les aspirer ! (Merci Oxybul pour vos idées géniales). 
Je m’imaginais déjà en train de nourrir ses cloportes, araignées, gendarmes, mille-pattes et chenilles deux fois par jour ! Cette vision me donna la chair de poule !

 Fort heureusement  ce  brave Père Noël trouva  plus raisonnable pour le bien de toute la famille et surtout le mien de lui apporter une mygale télécommandée . (plus vraie que nature tout de même) 


Et oui il faut les encourager  dans leurs passions,  mais quand même vivement qu’il  passe à autre chose !

Retrouvez mon nouveau blog QueenMama.fr


mercredi 5 février 2014

Envie de vacances!

Si seulement on pouvait se retrouver à l'autre bout du monde en vacances tout les quatre! Là! Tout de suite, rien qu'en claquant des doigts! Et clac! On y est!! Ah le bonheur.  Allongée sur mon transat les pieds en éventail sirotant une petite boisson , avec un bon bouquin ,  King papa faisant une méga sieste sur le transat d'à côté et les enfants qui jouent sagement ensemble en faisant des châteaux de sables....
Oui, bon ok! J'ai le droit rêver!
En attendant, je  me remonte le moral en surfant sur les sites de voyages et de locations de maisons pour commencer à préparer nos futures vacances d'été qui ne sont que dans...6 longs mois! Grrrr!
 

samedi 1 février 2014

Mon petit pot de colle



En ce moment, Mini loup est en pleine phase de collage intensif.
 Il ne veut que sa maman et personne d'autre !  Alors il s’accroche à moi comme  une moule à son rocher !


 Au choix il  peut s’agripper à ma jambe gauche, à ma jambe droite ou bien au deux ! la troisième option m’est très handicapante car dans ces moments là  je ne peux plus  faire un seul pas et je suis obligée de rester  figée sur place telle une statue . Pour peu que mon portable se mette à sonner dans mon sac,  à l’étage… Je vous laisse imaginer la scène !


On a aussi l’option je ne veux pas manger sur ma chaise mais dans les bras de maman, et l’option je ne veux pas  me promener dans la poussette mais dans  les bras de maman. Tant pis si je fais plus de 13kg et que l’on aborde une côte bien raide ! C’est encore plus rigolo !


Sa phrase favorite du moment : « Ze veux maman ! Maman ! Maman… !» 


On atteint le summum du collage (en mode super glue)  lorsque nous sommes  en compagnie de nos amis  ou de la famille. A ce moment là, Mini loup se retrouve  carrément physiquement  intégré  à mon corps. On pourrait comparer ça à une greffe en fait ! Une greffe que même les meilleurs chirurgiens du monde n’auraient pas mieux réussi ! Impossible à détacher ! 


En fonction de mon degré de fatigue , de disponibilité  ou de tâches à effectuer,  ce comportement peut au choix m’attendrir, me faire rire ou me fatiguer à l’extrême ! 


Mais entre nous,   j’en profite car je sais que Mini Loup va grandir , devenir plus autonome et qu’il ne me collera plus autant  voir plus du tout. Pire encore quand il sera un ado ingrat et boutonneux  et qu’il voudra que je le dépose au coin de la rue de son collège pour ne pas avoir la honte ! Rien que d’y penser, mon cœur de maman se brise en mille morceaux ! Il faut que j’efface cette vision douloureuse de ma tête.


  Oui un jour,  je repenserai à cette phase pot de colle avec nostalgie !